Calendrier

Calendrier 2021-2022

NB: les activités se dérouleront pour la plupart virtuellement, sur invitation (sauf indication contraire). Toute personne intéressée peut contacter Aurélie Griffin pour obtenir le lien correspondant à l’adresse suivante: aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr

NB: les programmes détaillés seront prochainement disponibles sous l’onglet “Activités”.

25 septembre: journée d’études en ligne: “Commemorating the Sidney Ladies, 1621-2021”

26 novembre 2021, 13h 30-16h, webinaire: Être femme et artiste dans l’Europe moderne

14 janvier 2022, 13h30-16h, webinaire: Autour des écrits de religieuses

4 février 2022, 13h30-16h: Vies matérielles des textes féminins, du manuscrit à la scène

1 avril 2022 : atelier Corpus Feminae au congrès annuel de la Renaissance Society of America à Dublin: “Women Self-Fashioning Through Death in Early Modern England”

17-18 juin 2022: colloque international “Objets textuels: Des Femmes et leurs livres en Europe, 16e-18e siècles”, Maison de la Recherche de la Sorbonne nouvelle, 4 rue des Irlandais, 7500 Paris, salle Athéna

 

 

Calendrier 2020-2021

NB: en raison de la situation sanitaire, les activités 2020-2021 se dérouleront virtuellement, sur invitation. Toute personne intéressée peut contacter Aurélie Griffin pour obtenir le lien correspondant à l’adresse suivante: aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr

NB: les programmes détaillés sont disponibles sous l’onglet “Activités”.

2 octobre 2020, 13h30-16h, webinaire: Prendre la plume, prendre corps: matérialités et écritures féminines dans l’Europe moderne

13 novembre 2020, 13h30-16h, webinaire: Ecritures matérielles: de l’introspection à l’exposition

31 mars 2021: participation de membres du projet Corpus Feminae à l’atelier “Early Modern Women and Rhetorics” au congrès annuel de la Shakespeare Association of America.

15 avril 2021: atelier “Women, Domesticity and Closet Drama” au congrès annuel de la Renaissance Society of America.

7 mai 2021, 13h30-17h30, webinaire “Variations matérielles: arts féminins et écritures de soi dans l’Europe moderne.”