Archives de catégorie : Activités

Webinaire, 7 octobre 2022, 13h30-15h30: “Echanges matériels de part et d’autre du Rhin”

Adriaen Hanneman, Portrait d’Emilie von Hesse-Kassel (1656). Source: wikimedia commons, URL: https://de.wikipedia.org/wiki/Emilie_von_Hessen-Kassel#/media/Datei:Adriaen_Hanneman_-_PORTRAIT_OF_AMALIA_VON_HESSE-KASSEL.jpg

13h30-13h45 : accueil des nouveaux doctorants et nouvelles doctorants d’Epistémè

13h45- 13h55 : présentation du programme de l’année (Aurélie Griffin)

13h55-14h: présentation des intervenantes

Discutante: Marie-Thérèse Mourey (Sorbonne Université)

14h-14h25 : Helga Meise (Université de Reims-Champagne-Ardenne) : « Lettres familiales : Les Lettres d’Emilie, de Charlotte et de Wilhelm Landgrafen von Hessen-Kassel (1637-1651) »

14h25-14h45 : discussion

14h45- 15h10 : Andrea Grewe (Universität Osnabrück): “La présence d’autrices françaises dans les bibliothèques des princesses allemandes aux XVIIe et XVIIIe siècles – transfert culturel et canonisation »

15h10-15h30 : discussion

Programme du colloque “Objets textuels: des femmes et leurs livres en Europe, 16e-18e siècles” /”Her Book: Women and Book Ownership in Early Modern Europe”, 17-18 juin 2022, Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle

International Conference

Colloque International

Her Book: Women and Book Ownership in Early Modern Europe

Objets textuels: des femmes et leurs livres en Europe, 16e-18e siècles

Université Sorbonne Nouvelle

Maison de la Recherche

4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Programme

Friday 17 June / Vendredi 17 juin

8. 30 : Welcome/  accueil des participants

9: Introduction (Guillaume Coatalen & Aurélie Griffin)

9.15-10.15: Keynote Speaker 1 / conférence plénière 1: Martine van Elk (University of California) : “Private Reading and Public Performance: Early Modern Female Book Ownership of Playbooks” (Chair/ présidence:  Guillaume Coatalen)

10.15-10.30: pause

10.30-12: worskshop 1/ atelier 1: Female Lay Readers  (Chair/ présidence : Claire Vial)

Margriet Hooglievt (Groningen): “Creating a Female Lay and Religious ‘persona’ around 1500: Three Texts in French Written for Women”

Anna de Bruyn (Groningen): “Modifying Books for Female Lay Religious Readers: The Case of the Tertiaries of Saint Agnes in Amersfoort”

Sabrina Corbellini (Groningen): “Creating a Reading Space: Instructions for Lay Female Readers”

12 – 2: buffet lunch for the participants / déjeuner buffet sur place pour les conférenciers

2- 3.30: Workshop 2/ Atelier 2 : Women and their Books in the Iberian Peninsula (Chair/  présidence: Aurélie Griffin)

Filipe Alves Moreira & Paula Almeida Mendes (Porto): « Des femmes, pour les femmes: production et circulation du livre dans un contexte féminin au Portugal au XVIe siècle »

Laura Guinot Ferri (Valencia – CIRGEN): “Domestic Spaces of Reading and Writing in the 18th century: Women, Inventories and Material Culture in Spain” (via Zoom)

Carolina Blutrach (Valencia – CIRGEN): “Women’s libraries? The role of Castilian noblewomen in the creation and transmission of libraries in the Enlightenment(via Zoom)

3.30-4: pause

4 – 6: visit of the Old Library at the Irish Cultural Centre for the participants / visite à la Bibliothèque du Centre Culturel Irlandais pour les conférenciers

7: conference dinner for the participants/  dîner du colloque pour les conférenciers

Saturday 18 June / Samedi 18 juin

9 : welcome/ accueil des participants

9.15-10.15: Keynote speaker 2/ Conférence plénière 2 : Catherine Sutherland (Cambridge): “The Identification of Mary Astell’s Library at Magdalene College, Cambridge” (Chair/ présidence: Line Cottegnies)

10.15 -11.45 : Workshop 3/ Atelier 3: Femmes et plaisir du texte (Chair/ présidence: Nancy Oddo)

Damien Plantey (INHA) :« La Reyne les a prises » : les livres objets de désir et de plaisir dans les bibliothèques des princesses de Navarre au XVIe siècle.

Audrey Duru (Picardie): “Savoirs universitaires et pastorale féminine, le cas de Suzanne Habert (Paris, premier XVIIe siècle)”

Amélie Jaques et Beatrijs Vanacker (Louvain): “Portrait d’une lectrice médiatrice : Elisabeth Wolff-Bekker à la croisée des langues et des cultures”

11.45-12: pause 

12-1: Workshop 4/ atelier 4 : Books and female identity (Chair/ présidence: Anne-Marie Miller-Blaise)

Hannah Jeans (York): ““Send me your book”: Reading, Sociability and Identity among Seventeenth-Century Englishwomen”

Vanessa Braganza (Harvard): “How Women of Letters Are Made: Mary Sidney Herbert’s Italian-English Dictionary and the Study of Early Modern Women’s Education”

1-2.30 : buffet lunch for the participants /  déjeuner buffet sur place pour les conférenciers

2.30- 4: Workshop 5/ Atelier 5: Female Book Ownership in Northern Europe and Russia  (Chair/ présidence: Martine van Elk)

Elise Watson (St Andrews): “Inscribing Community: Women Circulating and Annotating Catholic Print in the Dutch Republic, 1650-1750” (via Zoom)

Lucie Duggan (University of Southern Denmark): “Reading Women. Karen Brahe and Female Book Ownership in Denmark (1609-1736)”

Anna Gnedina Moretti (CPGE, Corte): “Le livre pour Catherine II de Russie: objet de collection ou de promotion?” 

4- 4.15:  pause

4.15-5.45: Workshop 6/ atelier 6: When Silent Books Begin to Speak (Chair/ présidence: Guyonne Leduc)

Maureen Maryanski (Indiana): “Obscured Presence: Female Book Ownership in a Gentleman’s Library”

Amy Solomons Liverpool/ National Trust): “Fragments and Traces: Uncovering Sabine Winn’s Book Collection at Nostell Priory”

Hélène Vidal (Sorbonne Nouvelle): “From Silent Books to Telling Writings; or, the Re-creation of the Duchess of Devonshire’s Library”

5.45- 6: conclusion / bilan et perspectives

6: end of the conference / clôture du colloque

Webinaire “Vies matérielles des textes de femmes, du manuscrit à la scène”, 4 février 2022, 13h30-16h

File:Catherine et Antoinette d' AMBOISE (sa nièce).jpg
Catherine d’Amboise et sa nièce Antoinette d’Amboise, c. 1530, manuscrit enluminé, Gallica ID btv1b10515462z/f5.item/ domaine public

13h30-13h40: présentation

13h40-14h: Claire Gheeraert-Graffeuille (Université de Rouen) : “Du manuscrit à l’imprimé: les métamorphoses de la dédicace aux enfants dans les Memoirs of the Life of Colonel Hutchinson

14h-14h15: discussion

14h15-14h35: Sophie Lemercier-Goddard  (ENS Lyon): “Mariam en France et en Angleterre: formes tragiques au tournant du XVIIe siècle”

14h35-14h50: discussion

14h50-14h55: pause

14h55-15h15: Nancy Oddo (Sorbonne Nouvelle) : “La Complainte de la Dame pasmée contre Fortune (vers 1525-1530) de Catherine d’Amboise : trois manuscrits pour une autrice clairvoyante”

15h15-15h30: discussion

15h30-16h: discussion générale, bilan et perspectives

Le lien Zoom peut être obtenu sur demande auprès de aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr

Webinaire “Autour des écrits de religieuses dans l’Europe moderne”, 14 janvier 2022, 13h30-16h (Zoom)

Source: Collection de costumes de tous les ordres monastiques, Bruxelles, 1811. Domaine public. http://cabrio.bibliotheek.brugge.be/browse/webgaleries/FAVA.KL1.357/index.html

13h30-13h40 : présentation

13h40- 14h : Virginie Carreira (Sorbonne nouvelle) : « Écrits de religieuses à la marge du Siècle d’Or : le ludique et la lacune »

14h-14h10 : discussion

14h10 -14h30 : Helena Queiros (Sorbonne nouvelle) : “L’écriture du corps des religieuses. L’incorporation du sacré à travers des biographies spirituelles portugaises du XVIIIe”. 

14h30 -14h40 : discussion

14h40-14h45: pause

14h45-15h05: Marie-Elisabeth Henneau (Liège) : “Tenir la plume en temps de guerre: la matérialité des écrits de religieuses franc-comtoises (première moitié du XVIIe siècle)”

15h05-15h15 : discussion

15h15-15h25: Laurence Lux-Sterritt (AMU) : ” L’objet manuscrit: sur la piste des religieuses anglaises en exil au XVIIème siècle”

15h25-15h35 : discussion

15h35-16h : discussion générale et clôture

Le lien Zoom peut être obtenu sur demande en envoyant un email à aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr.

Webinaire “Être femme et artiste dans l’Europe moderne”, 26 novembre 2021, 13h30-16h

Image dans Infobox.

Johannes Vermeer, La Femme au luth (1663), Metropolitan Museum, New York (source: wikimedia commons)

13h30-13h45: introduction (A. Griffin)

13h45-14h10 : Marie-Thérèse Mourey (Sorbonne Université) : « Être femme et écrire dans l’espace germanique au 17e siècle »

14h10-14h25: discussion

14h25-14h50 : Chantal Schütz (Polytechnique, PRISMES): « La luthiste et la vendeuse de feuilles volantes : formes de la co-création musicale féminine » 

14h50-15h05: discussion

15h05-15h10: pause

15h10-15h35 : Claire Labarbe (Sorbonne Nouvelle) : « Entre vices rédhibitoires et humeurs changeantes : la diffraction du modèle de la “bonne épouse” dans le corpus fragmenté des caractères. »

15h35-15h50: discusssion

15h50-16h : discussion générale et perspectives

Le lien zoom peut être obtenu en écrivant à aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr

Programme 2021-2022

25/09: Journée d’études en ligne, ‘Commemorating the Sidney Ladies, 1621-2021’

SÉANCE 1 : 26/11 :

  1. Chantal Schütz (Polytechnique, PRISMES): « La luthiste et la vendeuse de feuilles volantes : formes de la co-création musicale féminine » ? 
  2. Claire Labarbe (Sorbonne nouvelle) : « Entre vices rédhibitoires et humeurs changeantes : la diffraction du modèle de la “bonne épouse” dans le corpus fragmenté des caractères. »
  3. Marie-Thérèse Mourey (Sorbonne Université) : « Être femme et écrire dans l’espace germanique au 17e siècle »

SÉANCE 2 : 14/01 : Autour des écrits de religieuses

  1. Virginie Carreira (Sorbonne nouvelle) : « Écrits de religieuses à la marge du Siècle d’Or : le ludique et la lacune »
  2. Helena Queiros (Sorbonne nouvelle) : “L’écriture du corps des religieuses. L’incorporation du sacré à travers des biographies spirituelles portugaises du XVIIIe”. 
  3. Marie-Elisabeth Henneau (Liège) : “Tenir la plume en temps de guerre: la matérialité des écrits de religieuses franc-comtoises (première moitié du XVIIe siècle)”
  4. Laurence Lux-Sterritt (AMU) : ” L’objet manuscrit: sur la piste des religieuses anglaises en exil au XVIIème siècle”

SÉANCE 3 : 4/02 : Vies matérielles des textes, du manuscrit à la scène

  1. Claire Gheeraert (Rouen) : “Du manuscrit à l’imprimé: les métamorphoses de la dédicace aux enfants dans les Memoirs of the Life of Colonel Hutchinson
  2. Armel Dubois-Nayt (UVSQ) : “Œuvres et manœuvres : la circulation des poèmes d’amour de Marie Stuart à l’aune du statut d’autrice à la Renaissance”
  3. Sophie Lemercier-Goddard  (ENS Lyon): “Marianne sur les scènes anglaise et française, 1604-1636 : Elizabeth Cary, Gervase Markham et William Sampson, Tristan L’Hermite”
  4. Nancy Oddo (Sorbonne nouvelle) : titre à venir

SÉANCE 4 : 30 mars- 2 avril 2022, atelier au congrès de la Renaissance Society of America à Dublin : « Women Self-Fashioning through Death in Early Modern England »

  1. Eva Lauenstein (Birkbeck): ‘“Things New and Old”: Anne Clifford and the Building of Godly Communities’
  2. Anne-Marie Miller-Blaise (Sorbonne nouvelle) : ‘Anne Bacon Drury’s Self-Effacing Monuments’
  3. Emma Bartel (Sorbonne Université) : ‘“Going to Take a turn with Death”: Becoming the Pious Mary Rich, Countess of Warwick (1625-1678)
  4. Aurélie Griffin (Sorbonne nouvelle): ‘Beyond Martyrdom in The Tragedy of Mariam

COLLOQUE INTERNATIONAL 17-18/06, Sorbonne nouvelle, Maison de la Recherche:  « Objets textuels /HerBook »

Commemorating the Sidney Ladies, 1621-2021 – 25 September 2021 – Online Conference

The conference will be held entirely online. The link can be obtained by writing an email to aurelie.griffin@sorbonne-nouvelle.fr by 23 September.

Barbara Sidney, Countess of Leicester
Marcus Gheeraerts, Barbara Gamage with Six Children, ca. 1596, Private collection, Penshurst Place. Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gheeraerts_Barbara_Gamage_with_Six_Children.jpg

9 am: welcome

9. 15-10.15: Keynote 1: Rosalind Smith (Australian National University): “Cultures of complaint: Mary Sidney Herbert and Lady Mary Wroth” 

Chaire: Aurélie Griffin (Sorbonne Nouvelle)

10.15-10.20: short break

Panel 1, 10. 20-11. 40: Mary Wroth

Chair: Susan Wiseman (Birkbeck)

  1. 10. 20-10. 40: James Waddell (University College London): “Mutuall care, made them all cared for”: attentive listening and the ethics of care in Wroth’s The Countess of Montgomery’s Urania
  2. 10. 40-11: Mathilde Alazraki (Université de Paris): “The “Easterne Starr” and the “Orient Pearle”: The Representation of Eastern Characters in the Second Part of Lady Mary Wroth’s Urania
  3. 11-11. 20: Aurélie Griffin (Sorbonne nouvelle): “Urania and the Mirrors for Princes”
  4. 11.20-11.40: Q & A

11.40-11.45: short break

11.45-12.45: Keynote 2: Alison Findlay (Lancaster University): “‘Here is a book’: drawing fortunes through drama in the Sidney women’s writing”

Chair: Anne-Marie Miller-Blaise (Sorbonne Nouvelle)

12.45-2 pm: lunch break

Panel 2: 2 pm- 4. 05: Mary Sidney Herbert and Elizabeth Cary

Chair: Sophie Lemercier-Goddard (ENS Lyon)

  1. 2 -2. 20: Judith Hudson (Birkbeck): “‘Your Mariam greets you well’: Evidence and Uncertainty in The Tragedy of Mariam” 
  2. 2. 20-2. 40: Anita Raychawduhri (University of California Santa Barbara): “Women’s Bonds: Women’s Writing, Hostility and Queer Chastity in Mary Sidney Herbert’s The Tragedie of Antonius
  3. 2. 40- 3: Line Cottegnies (Sorbonne Université): “The translator as critic and poet: Mary Sidney Herbert’s Antonius (1592) as poetic experiment” 
  4. 3 – 3. 20: Eva-Maria Lauenstein (Birkbeck): “‘Disce Mori Mundo’: A Discourse of Life and Death and Seventeenth Century Protestant Funerary Culture”
  5. 3. 20- 3. 40: Anne-Marie Miller-Blaise (Sorbonne nouvelle): “The Politics of Mary Sidney’s Psalms: Tyranny, Commemoration, and Consolation”
  6. 3. 40 – 4. 05: Q&A

4.05-4.10: short break

4.10-5. 10: Roundtable: “The Sidney Ladies and Early Modern Women” 

5.10 -6.10 : Keynote 3: Mary Ellen Lamb (Southern Illinois. University): “Lady Mary Wroth’s ‘As These Drops Fall’ and the Baroque”

Chair: Aurélie Griffin (Sorbonne Nouvelle)

6. 10 – 6. 30: General discussion 

6.30: end of the conference

Muses and Patrons: Mary Sidney Herbert and Anna Roemers Visscher |  SpringerLink
Simon van de Passe, Mary Sidney Herbert, 1618. Source: https://www.rct.uk/collection/680606/mary-sidney

Webinaire du 7 mai 2021, « Variations matérielles : arts féminins et écriture de soi dans l’Europe moderne et au-delà »

J. H. Fragonard, La Lectrice, c. 1770-1772, National Gallery of Art, Washington, D.C.

Vendredi 7 mai,  13h 30- 17h30

13h30-13h40: présentation

13h40-14h25: conférence plénière: Jean-Christophe Mayer (CNRS / Université de Montpellier 3): « Shakespeare’s early modern female readers and annotators (16th to 18th century) ».

14h25-14h45: discussion

14h45-15h05: Julia Gros de Gasquet (Sorbonne nouvelle) : « Femmes dramaturges au XVIIe siècle : faire entendre le différend. »

15h05 – 15h15 : discussion

15h15- 15h55 : Clément Duyck (UPEC) et Louise Piguet (Sorbonne nouvelle):  « Inventions et usages d’un corpus poétique (fin XVIIe-début XIXe siècle) : le cas des écrits de Jeanne Guyon »

15h55-16h05: discussion

16h05-16h15: pause

16h15-16h35: Mathilde Alazraki (Université de Paris) : « La Reine et la Sultane: construire et visualiser une diplomatie féminine à travers la correspondance entre Elizabeth Ière et Safiye (1593-1599) ».

16h35-16h45: discussion16h45-17h05: Anne-Marie Miller-Blaise (Sorbonne nouvelle):   « En écrivant, en se devisant : Lady Drury en son cabinet d’emblèmes »

17h05-17h15: discussion

17h15-17h30: discussion générale, bilans et perspectives

Cabinet de Lady Drury, début du 17e siècle, Ipswich Museum.

Clément Duyck (Université Paris-Est Créteil – LIS) et Jeanne Piguet (Sorbonne nouvelle – FIRL), “Inventions et usages d’un corpus poétique (fin XVIIe-début XIXe siècle) : le cas des écrits de Jeanne Guyon”

Résumé de l’intervention du 7 mai 2021

Très peu étudiés, les poèmes et les cantiques spirituels de la mystique Jeanne Guyon (†1717) représentent une masse d’écrits considérables que ses proches et ses disciples imprimèrent à Amsterdam en quatre volumes en 1722. C’est à l’intersection de son statut informel de sainte et d’autrice spirituelle que s’articule la question du « corps » et du « corpus ». Au terme d’un long siècle de refoulement des preuves extraordinaires et corporelles de la sainteté mystique, celle-ci s’établit progressivement selon de nouveaux modes de véridiction (Gimaret 2011, Le Brun 2013) : J. Guyon et son entourage surent tirer parti de ces mutations et fonder sa sainteté sur son activité d’écriture, activité abondamment mise en scène et publiée avec ses écrits afin de façonner la persona auctoriale de femme inspirée qui fit sa notoriété. Si l’autobiographie de J. Guyon (1720) apparaît comme une pièce centrale de cette fondation (Marin 1993), il ne faudrait pas négliger ses vers dont l’écriture, la publication et les pratiques sociales qu’ils ont suscités tinrent lieu du corps de la sainte, et rassemblèrent, mobilisèrent de petits corps sociaux de « parfaits » et de « parfaites ».

La première partie de la communication s’intéresse à la pratique de la poésie et à sa représentation, du vivant de J. Guyon jusqu’aux premières publications imprimées (1722). En prenant quelques cas, en allant et en revenant des poèmes à ses écrits autobiographiques, nous regarderons comment la représentation de son activité poétique comme activité avant tout personnelle, intime, contribue à la fabrique de sa sainteté, à la transfiguration des poèmes en reliques, et comment la publication des poèmes permet en même temps leur dépersonnalisation et l’appropriation – peut-être l’incorporation – à venir de son martyre par un lectorat spirituel.

La deuxième partie de la communication explorera quant à elle certains des usages auxquels a donné lieu le dispositif éditorial des quatre volumes des Poésies et Cantiques spirituels de J. Guyon de 1722. On se penchera pour ce faire sur le cercle piétiste lausannois des « âmes intérieures », qui a pratiqué avec constance les écrits de l’autrice française sous l’égide de Jean-Philippe Dutoit dans la deuxième moitié du xviiie siècle, puis de ses continuateurs jusque dans la première moitié du xixe siècle. Trois objets retiendront notre attention: le premier est composé des annotations, probablement antérieures à 1790, portées sur les volumes de l’édition de 1722 des Poésies et Cantiques conservés dans l’Oratoire des âmes intérieures de Lausanne ; le second est un livret de partitions manuscrites notant les timbres des cantiques imprimés de J. Guyon ; le troisième est un recueil manuscrit, datant de la première moitié du xixe siècle, qui adapte certains cantiques de J. Guyon à des airs plus récents. Ce corpus nous permettra ainsi de nous interroger sur la fonction des performances musicales qu’il permettait et sur son rôle dans l’établissement de la sociabilité religieuse des « âmes intérieures ».